MENU

UrbaFlore

UrbaFlore est un programme engagé pour la préservation de la flore remarquable dans les grandes aires urbaines de la Région ex Midi-Pyrénées. S'appuyant sur un réseau de partenaires naturalistes, l'outil vise à accompagner les collectivités et tout autre acteur soucieux de préserver la biodiversité dans leurs démarches d'aménagement territorial.

Au plus près des territoires depuis 2015, UrbaFlore cherche à mobiliser tous les publics et à renforcer les réseaux de bénévoles d’associations naturalistes qui assurent, de façon structurée, une veille sur la flore remarquable à l'échelle de la Région ex Midi-Pyrénées.

Notre objectif est d’accompagner les démarches de planification pour préserver dans le tissu urbain, des continuités écologiques de qualité, incluant la biodiversité remarquable et garantissant le maintien de corridors fonctionnels.

12 grandes aires urbaines en Midi-Pyrénées


En Midi-Pyrénées, 12 grandes aires urbaines (pôle urbain et sa couronne) regroupent 895 communes, 47% de la population de la région (voir carte ci-contre) et 61% des emplois.
Au-delà de Toulouse, 4e aire urbaine de France, les villes de Pamiers (09), Rodez (12) Saint-Gaudens (31), Auch (32), Cahors et Figeac (46), Tarbes (65), Albi et Castres (81), Montauban et Castelsarrasin (82), constituent l’armature urbaine de la Région.

Dans ces espaces soumis à de nombreuses perturbations engendrées par la concentration ou l’étalement urbain, UrbaFlore vise à anticiper l’impact des infrastructures urbaines qui fragmentent les aires propices à la diversité végétale et, en particulier, à ses éléments rares et menacées.
UrbaFlore contribue ainsi au plan d’actions du Schéma régional de cohérence écologique de Midi-Pyrénées (Actions E12, F1, F2).

Des plantes rares et fragiles


99 plantes protégées

75 plantes menacées de disparition
en Midi-Pyrénées

8 plantes menacées de disparition
en France

Rose de France, plante protégée emblématique de la région toulousaine.Photo : J. Garcia/CBNPMP



Objectifs recherchés par le programme de préservation de la flore remarquable dans les grandes aires urbaines de Midi-Pyrénées


Mieux répondre aux besoins des collectivités et des administrations pour :
  • prendre en compte les plantes à protéger pendant l’élaboration ou la révision des PLU ;
  • choisir les mesures les mieux appropriées à leur préservation lors d’un aménagement ;
  • identifier si nécessaire les outils juridiques de préservation adaptés à chaque cas ;
  • permettre la transmission de la connaissance lors de transactions foncières.
Des journées techniques sont organisées dans chaque département à l’attention des services des collectivités, de l’État et des acteurs socio-professionnels.

Mieux connaître les cœurs de biodiversité pour promouvoir leur préservation
Dans chaque grande aire urbaine, les sites accueillant des plantes rares protégées sont progressivement répertoriés grâce aux efforts conjugués de botanistes experts et amateurs.
Cette connaissance, mise à la disposition de tous les publics concernés fait l'objet de synthèses communiquées aux collectivités, aux administrations, aux acteurs socio-professionnels œuvrant pour préserver la biodiversité au sein des trames vertes et bleues.

Mieux s’approprier les enjeux de biodiversité sur son territoire
avec l’aide de bénévoles

Pour préserver des populations de plantes rares, des bénévoles, guidés par les associations naturalistes de Midi-Pyrénées, suivent leur évolution et veillent sur elles.
Les informations rigoureusement collectées sont mises en commun grâce à une interface web partagée.

Le Réseau UrbaFlore, c’est aussi :
  • La possibilité de bénéficier de conseils pour entretenir un site où se trouve une population de plante rare ;
  • Des kakémonos thématiques disponibles gratuitement pour mieux sensibiliser aux enjeux floristiques des grandes aires urbaines de votre territoire (information - réservation) ;
  • Toulousaines ! Une exposition à votre disposition gratuitement, pour informer sur les plantes protégées de l’agglomération toulousaine, révéler les enjeux, donner du sens aux politiques et aux actions de préservation.

Pour obtenir des conseils sur l’entretien de vos parcelles accueillant des plantes rares :
Marc Enjalbal au Conservatoire des espaces naturels de Midi-Pyrénées
Jérôme Garcia au Conservatoire botanique national des Pyrénées et de Midi-Pyrénées

Et aussi : en Ariège, Cécile Brousseau à l’Association des naturalistes d’Ariège/ Conservatoire des espaces naturels d’Ariège ;
dans le Gers, Claire Lemouzy à l’ADASEA ;
en Haute-Garonne, Mathieu Menand à Nature en Occitanie (NEO).

Pour rejoindre un réseau de bénévoles près de chez vous, contactez :
En Ariège, Cécile Brousseau à l’Association des naturalistes d’Ariège/ Conservatoire des espaces naturels d’Ariège ;
dans le Gers, Claire Lemouzy à l’Association botanique gersoise ;
dans le Tarn-et-Garonne, Liliane Pessotto à la Société des sciences naturelles de Tarn-et-Garonne ;
dans les autres départements de la Région ex Midi-Pyrénées, Mathieu Menand à Nature en Occitanie (NEO).


Associés au programme UrbaFlore
 

 
  Avec le soutien financier de