MENU

23/08/2017

Le Conservatoire sera aux 50 ans du Parc national à Saint-Lary (65)

Cinquante bougies ! Ce samedi 26 aout 2017, le Parc national des Pyrénées vous donne rendez-vous en vallée d’Aure, à Saint Lary, pour célébrer ses 50 ans d’existence !

A cette occasion, le Conservatoire botanique national des Pyrénées et de Midi-Pyrénées sera présent avec un stand où il vous sera proposé de venir toucher, du bout des doigts, la flore de ces belles montagnes que sont les Pyrénées. Sur place, nous vous présenterons nos travaux de recherche et seront à votre disposition afin de répondre à l'ensemble de vos questions.

30/06/2017

Participez à l'inventaire cartographique de la Gentiane jaune dans les Pyrénées !

Plante sauvage de montagne, la Gentiane jaune (Gentiana lutea L.) a de nombreuses propriétés qui ont fait sa renommée en médecine populaire. Les Pyrénéens connaissent son amertume « qui fait du bien ». La Gentiane jaune met du temps à pousser et à se reproduire (elle peut vivre 60 ans), or sa racine est aujourd'hui abondamment cueillie pour l'industrie (liquoristerie, pharmacie, alimentation). Des enjeux de conservation apparaissent !

Afin que préservation de l'environnement et exploitation d'une ressource naturelle sauvage soient pleinement compatibles, le CBN des Pyrénées et de Midi-Pyrénées lance un inventaire participatif de la Gentiane jaune. Mieux connaitre les sites où se trouve la Gentiane, nous permettra de mieux agir en sa faveur.

Pour participer à l'inventaire, rendez-vous sur le site dédié www.gentianejaune.fr

01/03/2017

ValuePAM : premières avancées du programme européen de valorisation des plantes médicinales et aromatiques

Les partenaires du projet ValuePAM se sont réunis à Solsona (Espagne) autour des premières avancées du programme européen de valorisation des plantes médicinales et aromatiques. 

Le projet ValuePAM est développé dans le cadre d’un programme Interreg SUDOE V-B cofinancé par le Fonds européen de développement régional (FEDER). Il réunit des partenaires espagnols, français et portugais. Ils se sont retrouvés le 19 et 20 janvier dans les locaux du Centre technique forestier de Catalogne, à Solsona en Espagne, pour une journée de coordination technique suivie de visites de plusieurs structures spécialisées dans les PAM (plantes aromatiques et médicinales). C’est ainsi qu’Andalous, Catalans, Français et Espagnols se sont rendus aux abords du Parc naturel de Cadi Moixero et de l’Espace naturel de las Serres d’Odèn y Port del Comte pour y visiter l’herboristerie Nogué à Ossera, puis le Musée des Trementinaires et la PME Essenciès de Tuixent.

23/01/2017

Urbaflore : un réseau de partenaires engagés pour la préservation de la flore remarquable dans les grandes aires urbaines de Midi-Pyrénées

Le Conservatoire botanique et 7 associations partenaires ont créé le Réseau UrbaFlore qui s’adresse aux collectivités, aux administrations, aux acteurs socio-professionnels, aux particuliers pour aider à concilier aménagement territorial et préservation de la biodiversité.

10/01/2017

Bonne année 2017


Cliquez pour accéder aux données en ligne


Photos : Anacamptis papilionacea, CBNPMP/Jérôme Garcia
Bazzania trilobata, Patxi Heras
Pholiota conissans var. gramini, CBNPMP/ Carole Hannoire


22/12/2016

Le programme FLORAPYR sur la Flore des Pyrénées et les indicateurs de suivi en lien avec le changement climatique


De 2011 à 2014, grâce à l’Observatoire pyrénéen du climat climatique, des partenaires espagnols, français et andorrans ont mis en commun plus de 1,7 millions de données sur la flore des Pyrénées et ont initié un réseau de suivi des combes à neiges pyrénéennes, afin de fournir des indicateurs de l’influence du climat et de ses variations sur l’ensemble des végétations d’altitude des Pyrénées.

L’objectif du projet est de poursuivre et compléter l’atlas de la flore des Pyrénées et le suivi des combes à neige pour améliorer la qualité des données, leur diffusion et la robustesse des résultats, de valoriser les données rassemblées pour l’évaluation et l’alerte sur les enjeux de conservation, de s’impliquer dans un dispositif international sur le changement climatique (suivi de la flore alpine Gloria), de développer l’observation participative des Pyrénéens avec le programme Phénoclim, et de communiquer sur les travaux menés et les résultats obtenus dans les Pyrénées.

07/11/2016