MENU

11/04/2022

L'ail des ours en question

Ni rare, ni en danger, et même visiblement abondant, Allium ursinum suscite un engouement tel que sa cueillette peut représenter une pression pour la ressource, voire entraîner la raréfaction de l'espèce.
Partant de ces constats, dans le cadre d'un programme d'étude sur les cueillettes de plantes sauvages, le Conservatoire s'intéresse aux habitudes de récoltes et aux usages dont l'ail des ours peut faire l’objet.

 
Avec l’ambition de mieux appréhender le rapport de l'Homme au monde végétale, d'évaluer l'impact des pratiques et de concilier
préservation et valorisation des ressources naturelles, l'équipe du Conservatoire appelle les cueilleurs à partager leurs connaissances en renseignant le questionnaire d'enquête en ligne : http://enquete-ail-ours-2022.cbnpmp.fr. 

Contribuez à l'enquête et ainsi à la mission de connaissance et de conservation engagés par le Conservatoire botanique en faveur de l'ail des ours sauvage.